J’ai ressorti les perles en surveillant bien Miss Poussin. Nous avons eu droit à un épisode de « j’enfile la perle dans le nez, c’est rigolo » qui s’est heureusement bien terminé car j’ai pu récupérer la perle en poussant par-dessus la narine et non en essayant de la rattraper par l’intérieur. Je donne l’astuce au cas où ça vous arriverait.

Revenons-en à notre bracelet. La Miss a donc déjà utilisé des perles, mais ce n’est pas toujours évident d’enfiler le fil dans les perles sans aiguille (on peut rouler du scotch autour de l’extrémité pour la rendre rigide). Ca demande de la concentration et il faut bien le dire, à trois ans, elle est limitée.

J’ai eu l’idée d’utiliser des fils chenilles (vous pouvez en trouver de toutes les couleurs chez Creavea par exemple, ou taper fils chenilles dans g**gle) car le fil métallique permet d’enfiler les perles beaucoup plus facilement.

Pas de noeuds à faire au bout, il suffit de relier les deux extrémités et de les tordre ensemble.

Les fils chenilles servent aussi à fabriquer des bonhommes. 🙂