Nous avons fait une chouette – et longue – balade en partant de la City. Nous avons longé la Tamise, ce qui nous a permis de voir beaucoup de choses.

Visiter la City en août, c’est reposant. Alors que tous les autres quartiers sont envahis par les touristes (je ne vous parle même pas des coins shopping!), celui-ci est vide, on y respire et on n’y croise que des gens qui vont travailler.

Je vous conseille d’y faire un tour, nous avons vraiment apprécié le mélange d’architectures anciennes et contemporaines, le tout se révélant être très harmonieux. Mon gros coup de coeur, c’est la tour Gherkin (le cornichon, surnom donné par les Londoniens). Je voulais absolument la voir car elle fait partie d’un volume d’une bande dessinée italienne que j’adore, Dylan Dog. Ce numéro s’appelle Il Modulo A38.

Place aux photos!

Voici donc le fameux « cornichon ».

D’autres tours de la City…

… dont la fameuse qui fait fondre les Jaguars

Sur le chemin nous avons croisé :

– le Leadenhall market

– des statues penchées

– la Tour de Londres

– le Tower bridge

– la nouvelle mairie de Londres

– encore des immeubles contemporains

– des bateaux

– des vestiges

– la Tate Modern

– des vendeurs de glaces, de sandwichs etc. tous installés dans de vieux camions

– un engin sur un toit qui nous a fait penser aux films des studios Ghibli.

– Westminster et Big Ben de loin

– la grande roue

On a traversé un pont pour finir avec Westminster et Big Ben. 

Je vous conseille vraiment de suivre ce parcours très intéressant car vous pouvez voir une multitude de choses (je ne vous ai pas tout montré). Prévoyez quand même une petite laine car le vent souffle fort entre les tours de la City et le long de la Tamise. A mi-parcours à peu près, on trouve des restaurants ce qui permet faire une pause avant de repartir.

La Miss a courageusement marché une bonne partie du chemin, mais heureusement que papa était là pour la porter de temps en temps. 

Je terminerai les articles sur nos vacances à Londres par le shopping et les magasins dans lesquels nous sommes allés.